Antoine Wauters, Nos Mères

Le 17/2/14 : Antoine Wauters, Nos Mères, Verdier. Roman

Antoine Wauters est un jeune auteur de 33 ans, philosophe de formation. Comme poète, il a emporté plusieurs prix. Il travaille aussi dans l’édition et pour le cinéma. Nos Mères est son premier roman.

Nos mères débute dans un pays en guerre, sans doute le Liban. Un enfant – ou des enfants ? – vivent le ventre vide, sans père, étouffés par des mères cruelles et aimantes. Jean, le héros de cette histoire, s’invente des frères qui rompent sa solitude. Sa mère le protège et le persécute, l’étouffe, l’isole. Il veut la préserver. Du deuil, des bombes, d’elle-même. Pourtant, il est envoyé à l’orphelinat. Plus tard, on retrouve Jean, dans un pays, pour lui lointain et gris, avec une mère, une autre, qui lutte contre ses propres démons. Grâce à l’amour et aux livres, il apprend à devenir qui il est et à accepter le monde tel qu’il est. Nos Mères est un livre sur la résurrection.

Nos mères est une véritable œuvre de création littéraire. Antoine Wauters y invente une nouvelle façon de dire et de conter. Son coup de génie se perçoit dès la lecture du titre. « Nos mères » ne parle pas seulement de « la » mère de Jean, ni même de « ses » mères, naturelle et adoptive, mais « des mères » en général, la mienne, la vôtre. Le propos de Wauters nous englobe et devient ainsi universel, nous touchant tous au plus profond. Il nous offre une écriture rythmée, imagée, poétique, qui résonne comme un véritable hymne à la beauté. Sous un premier abord noir, le livre véhicule une vision optimiste de la réalité, une foi en l’Homme et en ses potentialités qui nourrit le lecteur d’une belle énergie.

Nos Mères d’Antoine Wauters n’a rien d’autobiographique. C’est tout le  contraire du livre dont nous allons parler la semaine prochaine : Max, en apparence de Nathalie Skowronek, paru chez Arléa. Rappelons que ces deux livres feront l’objet d’une rencontre intitulée « Histoires de famille », dans le cadre de la Foire du livre, le jeudi 20 à 18 heures.

Du 20 au 24 février, La Foire du livre de Bruxelles aborde en effet le thème de « L’Histoire avec sa grande hache ». Plusieurs rencontres avec des historiens seront consacrées à la Guerre 14-18, mais on parlera aussi des guerres en général et de leurs traces dans le destin de chacun. Et cette année, pour profiter à fond de l’événement, vous disposez d’un nouvel outil : une application “Foire du livre de Bruxelles” est disponible gratuitement sur l’App Store et Android Market.

Une réflexion au sujet de « Antoine Wauters, Nos Mères »

  1. Ping : Tous les lundis à 12 h 30 sur BXFM 104.3, on dévore des livres ! | EVELYNE GUZY

Les commentaires sont fermés.